News

COVID-19.info

Vulgarisation scientifique des avancées de la recherche sur la COVID-19

La 3ème dose de vaccin est-elle efficace ? Le cas d’Israël

Après plusieurs mois d’accalmie depuis le début de l’année 2021, Israël a vu arriver la 4ème vague de la pandémie de COVID-19. Pourtant, plus de 55% de sa population étaient vaccinés avec 2 doses du vaccin ARNm Pfizer-BioNTech, depuis 5 à 7 mois. Cela veut sans doute dire que l’immunité aurait tendance à diminuer et que le variant Delta majoritaire pourrait échapper en partie à la réponse immunitaire. Pour contrer cette vague, le gouvernement Israélien a lancé une campagne pour l’administration d’une 3ème dose de vaccin, espacée d’au moins 5 mois avec la 2ème. Des chercheurs israéliens ont évalué son efficacité contre l’apparition de cas graves.

Pour cela, ces chercheurs ont utilisé les données de la population Israélienne. Ils ont ainsi comparé plus de 700 000 individus vaccinés avec une 3ème dose entre le 30 juillet et le 23 septembre 2021 à une population de même taille ayant reçu seulement 2 doses. L’âge moyen des participants était de 52 ans. Les scientifiques ont évalué l’efficacité de la 3ème dose en comparant les hospitalisations, les cas sévères et les décès.

La 3ème dose vaccinale apparaît finalement efficace à 93% concernant les hospitalisations (29 admissions à l’hôpital pour le groupe ayant reçu 3 doses contre 231 admissions pour l’autre groupe). De plus, la 3ème dose serait efficace à 92% pour éviter les cas graves de COVID-19 (17 contre 157) et enfin efficace à 81% pour éviter les décès (7 contre 44). L’efficacité apparaît similaire entre les hommes et les femmes.

En conclusion, selon les données de vaccination d’Israël, l’administration d’une 3ème dose du vaccin Pfizer-BioNTech semble efficace contre les cas graves de COVID-19. D’autres pays comme les États-Unis, l’Allemagne ou la France ont ainsi commencé une campagne pour l’administration d’une 3ème dose de vaccin.

error: Content is protected !!