News

COVID-19.info

Vulgarisation scientifique des avancées de la recherche sur la COVID-19

Variants

Omicron résiste aux anticorps

Le SARS-CoV-2 est un virus à génome ARN. Cependant l’enzyme qui réplique le génome du virus pour créer de nouvelles particules virales, la polymérase, commet beaucoup d’erreurs. Ces mutations, peuvent perdurer si elles représentent un avantage pour le virus. Lorsqu’un certain nombre d’entre elles s’accumulent, ce virus devient un variant. Il s’agit d’un virus très […]

En savoir plus...

La virulence d’Omicron n’est pas lié au RBD de Spike

Nous sommes actuellement au cœur de la 5ème vague de la pandémie de COVID-19. Elle est marquée par un nombre de contaminations qui n’avait jamais été atteint depuis le début de l’épidémie. Si le début de la vague a été causé par le variant Delta (indien), il a été très rapidement remplacé par le variant […]

En savoir plus...

Bien que plus contagieux, Omicron est moins virulent – une étude sud-africaine –

Le variant Omicron est le 5ème variant préoccupant (Variant Of Concern, VOC) qui a émergé depuis le début de la pandémie de COVID-19. Il a d’abord été détecté dans la province de Gauteng en Afrique du Sud, dans des échantillons datant du 14 novembre 2021. Depuis, les cas de COVID-19 ont rapidement augmenté dans cette […]

En savoir plus...

Les analyses à grande échelle surestiment la vaccination

Pour lutter contre la COVID-19, les politiques de santé publique reposent sur des données de surveillance qui sont collectées physiquement (lors d’une visite médicale, par exemple) ou via des enquêtes en ligne. D’un côté, les études à petite échelle prennent le risque de cibler un échantillon non représentatif de la population. D’un autre côté, la […]

En savoir plus...

La résistance d’Omicron justifie de nouveaux vaccins

L’apparition des variants préoccupants (Variants Of Concern, VOC), dotés de capacités accrues de transmission et d’échappement immunitaire, remettent en question l’efficacité des vaccins actuellement déployés. Plusieurs études ont montré que ces propriétés reposent sur des mutations de Spike qui régit l’entrée du virus. Récemment identifié en Afrique du Sud, le variant Omicron porte beaucoup plus […]

En savoir plus...

Deux nouvelles études confirment qu’Omicron résiste aux anticorps

La pandémie de COVID-19 se prolonge et le SARS-CoV-2 continue d’évoluer. D’abord détecté en novembre 2021 au Botswana et en Afrique du Sud, le variant préoccupant (Variant Of Concern, VOC) Omicron (B.1.1.529) est en passe de supplanter le variant Delta et devenir dominant. Son temps de doublement se situerait entre 1,2 et 3,6 jours dans […]

En savoir plus...

Les variants s’adaptent à l’immunité antivirale innée

L’immunité antivirale innée, située en amont des réponses anticorps et cellulaires, exerce une pression de sélection lors de l’infection par le SARS-CoV-2 et impacte directement la sévérité de la COVID-19. Dans les cellules infectées, les voies RIG-I et MDA-5 détectent la présence d’ARN viral et activent certains mécanismes de défense. Mais plusieurs données suggèrent que […]

En savoir plus...

La mutation P681R rendrait Delta plus pathogène

L’enzyme qui multiplie le génome du SARS-CoV-2 pour former de nouveaux virions commet des erreurs au hasard de la réplication : ce sont des mutations. Lorsqu’une mutation apporte un avantage au virus, comme une transmission plus efficace, elle perdure. Plus un virus se transmet, plus il se réplique et plus le risque d’apparition de mutations est […]

En savoir plus...

Le variant Omicron peut-il percer la couverture vaccinale ?

Même si le variant Delta (indien) reste largement majoritaire en France, les premiers cas du variant Omicron ont déjà été détectés. Il est désormais majoritaire en Afrique du Sud et a gagné de nombreux pays. Il porte de très nombreuses mutations, bien plus que celles des autres variants. Sa protéine virale Spike, permettant l’entrée du […]

En savoir plus...

La mutation N501Y favorise la transmission des variants

Les coronavirus sont des virus dont le génome est un ARN. Les enzymes qui le répliquent font plus d’erreur que ceux des virus aux génomes ADN. De ce fait, plus un virus ARN se propage, c’est-à-dire se multiplie, plus il y a de risques qu’émergent des variants. Les mutations qui impactent le plus le virus […]

En savoir plus...
error: Content is protected !!